Guide
A
ménagement
D
omaines skiables Tétras lyre
Pastoralisme
Des missions différentes mais des outils de travail semblables
  • Des espaces ouverts : piste de ski pour l'un, prairie pour le second
  • Une ressource en eau suffisante : production de neige artificielle pour l'un, abreuvage du bétail pour le second
  • Un couvert végétal composé essentiellement d'herbacées : stabilité et précocité du manteau neigeux pour l'un, ressource fourragère pour la production laitière pour le second
  • Une ressource foncière suffisante et accessible : traCé des pistes, des remontées mécaniques, servitude, pour l'un, alpage et chalet d'alpage pour le second
Ce sont donc deux acteurs majeurs des territoires de montagne dont l'activité influencera le paysage, l'économie locale et les écosystèmes. Ils ont d'ailleurs tout intérêt à se concerter afin de mettre en avant leurs activités, leurs besoins pour mutualiser leurs outils (appui technique pour la végétalisation, entretien piste d'accès, création de point d'eau, débroussaillage, ...). 

Des enjeux Tétras lyre qui peuvent s'y greffer

Une concertation entre ces deux acteurs et une personne connaissant bien l'espèce et le territoire visé peut faciliter sa préservation. Le domaine skiable et le ou les alpagistes peuvent s'entendre sur :
  • Les dates de pâturage et des travaux éventuels : éviter les zones sensibles pour la reproduction de l'oiseau.
  • Les opérations de végétalisation : garantir le succès de l'opération par une sélection mutuelle de semences, par le suivi du domaine skiable et par amendement du terrain par l'agriculteur.
  • Les pressions de pâturage : préserver des espaces de transition et éviter qu'ils ne se referment en procédant à leur débroussaillage et à leur réouverture par mise en pâturage, ce qui permet de gagner en surface fourragère et en qualité paysagère. 
L'un des outils d'aide à la décision par rapport à tous ces enjeux reste le diagnostic de reproduction des habitats du Tétras lyre, qui permet d'identifier les secteurs favorables aux oiseaux et des diverses dynamiques en place (aménagements, pression de pâturage, fermeture par les ligneux). A partir,de ce constat, il sera plus facile d'adopter tel ou tel schéma de gestion du domaine skiable et tel ou tel plan de pâturage en adéquation avec les besoins de ce galliforme. 

Vous consultez :
Pièce(s) jointe(s):